Club des Dix-Neuviémistes

Actualités
Marta Sukiennicka, Éloquences romantiques. Les années de l’Arsenal (1824-1834), Wydawnictwo Naukowe UAM & LISAA éditeur, Poznań/ Champs sur Marne, 2020, 270 p.

La Révolution française a mis fin non seulement à une forme de vie politique et sociale, mais aussi à une littérature. Le début du XIXe siècle signe la fin des belles-lettres classiques et l’avènement de la littérature que la critique moderne, en écho au vers célèbre de Victor Hugo, a longtemps crue en guerre contre la rhétorique. Cet ouvrage se propose de réexaminer la place de l’art oratoire dans la théorie et la pratique littéraires de Charles Nodier, théoricien de l’éloquence romantique, et des écrivains de son salon littéraire de la Bibliothèque de l’Arsenal. L’analyse des œuvres de Nodier, Hugo, Musset et Vigny permet de saisir le passage de la rhétorique classique à l’éloquence romantique qui ouvre la voie à la modernité littéraire.

Site de l’éditeur

E-book